Actualités

Partager sur :

Solidarité entrepreneurs, Qui est mon prochain ? Où va-t-on ?

14 novembre 2022 Actu régionale
Vue 71 fois

Solidarité entrepreneurs
 
« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba entre les mains de brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent de coups et s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
Un prêtre qui, par hasard, descendait par le même chemin vit cet homme et passa à distance.
De même aussi un Lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa à distance.
Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui et fut rempli de compassion lorsqu'il le vit.
Il s'approcha et banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, [à son départ,] il sortit deux pièces d'argent, les donna à l'aubergiste et dit : 'Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en plus, je te le rendrai à mon retour.'
Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?» « C’est celui qui a agi avec bonté envers lui », répondit le professeur de la loi. Jésus lui dit [donc] : « Va agir de la même manière, toi aussi. »
Luc 10.25-37
 
Qui est mon prochain ? Où va-t-on ?
 
En cette période de flou dans nos entreprises, de brouillard sur la situation économique à venir, nous sommes plusieurs, parmi les dirigeants d’entreprises, à nous poser des questions pour notre avenir et celui de nos entreprises.
Nos carnets de commandes peuvent être pleins mais
-          le coût de l’énergie et la difficulté d’approvisionnement en matières premières nous rendent fragiles vis-à-vis de nos clients
-          les prix de l’énergie sont arrivés à des niveaux délirants. L’envolée des coûts de l’énergie et le renchérissement des transports et des matières premières font fondre nos marges comme neige au soleil
-          depuis la Covid, nous ne trouvons personne à embaucher et nos équipes s’épuisent
-          nous ne trouvons pas de carburants pour nos véhicules et on nous pousse à investir dans des véhicules électriques alors qu’il n’y a pas d’électricité…
-          nous n’avons plus le temps de prendre de recul pour réfléchir aux orientations de nos entreprises…
 
Bref, la situation n’est pas facile et plusieurs d’entre nous sont en surchauffe voire au bord du précipice.
Face à cette situation, ne restons pas seuls !
 
Nous sommes dirigeants et solidaires. Nos équipes EDC sont là pour nous apporter un soutien et nous permettre de déposer nos valises en toute confidentialité pour réfléchir à plusieurs à nos difficultés conjoncturelles.
N’hésitons pas à faire preuve de sagesse et d’humilité pour passer ce temps d’instabilité.
Soyons également attentifs à ceux qui nous entourent. Fournisseurs, clients, copains entrepreneurs, … beaucoup vivent la même situation que nous. 
Tendons-leur la main. Essayons d’être une oreille compatissante vis-à-vis de nos pairs.
 
Par ce message, nous voulons attirer votre attention sur 2 éventualités qui s’offrent à vous si vous considérez être en difficulté :
 
- Au Tribunal de Commerce siègent des chefs d’entreprise, comme vous, qui connaissent votre quotidien. 
De manière préventive (avant la Cessation de paiement), vous pouvez solliciter leur aide en demandant au Président la désignation d’un Mandataire Ad hoc.
Son rôle sera alors de régler les difficultés de l’entreprise à l’amiable, et de manière confidentielle (contrairement à la procédure de Sauvegarde ou de Redressement Judiciaire).
Cette procédure laisse au dirigeant totale liberté de diriger son entreprise.
N’hésitez pas non plus à contacter l’association ‘Second Souffle’, qui accompagne les entrepreneurs à travers ces difficultés et procédures au Tribunal de Commerce.
 
- Parmi les EDC de la région, il existe une cellule d’écoute et de partage destinée aux chefs d’entreprise confrontés à des situations critiques et qui ont besoin de se poser les bonnes questions pour réagir.
Cette Task-Force mobilisable rapidement intervient avec bienveillance et confidentialité. Un simple appel au Président Régional permet d’organiser une 1ére réunion pour lutter contre l’isolement.
N’hésitons pas à les contacter pour éviter que des situations difficiles se transforment en catastrophes.


Sachez aussi que nous prions pour vous et vos entreprises.
 
N’hésitons pas également à en parler avec ceux qui sont dans les difficultés, même s’ils ne sont pas membres EDC.
 
Surtout, ne restons pas seuls !
 
Pour le bureau régional EDC AuRA :
Jean-Laurent CHAMALY,  équipe EDC Lyon 7
Jean CHARLOIS , équipe EDC Lyon Sud - Coteaux du Rhône 




1
J'aime

1 Commentaire

Hubert SABOURIN
Il y a 2 mois
Merci pour ces bons conseils !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.